Flash info...

 

     Créée en 1990, l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) est un établissement public national placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Elle assure les missions de service public relatives à l'éducation en faveur des enfants français résidant hors de France et contribue au rayonnement de la langue et de la culture françaises ainsi qu'au renforcement des relations entre les systèmes éducatifs français et étrangers. Le principal objectif de l'AEFE est de servir et de promouvoir un réseau scolaire unique au monde, constitué en 2013 de 488 établissements  implantés dans 130 pays.

 

Ses missions

      L'agence, dont les établissements accueillent près de 330 000 élèves scolarisés dans l'ensemble des établissements à programme français dans le monde, a pour missions principales d'assurer la continuité du service public d'éducation pour les enfants français (37,5% de l'effectif total), de contribuer à la diffusion de la langue et de la culture françaises auprès des élèves étrangers et de participer au renforcement des relations entre les systèmes éducatifs français et étrangers.

      Une autre de ses missions est de veiller à la maîtrise de l'évolution des frais de scolarité pratiqués dans les établissements dont elle a la charge. En effet, contrairement à ce qui se passe en France, le système d'enseignement français à l'étranger repose sur le principe du double financement par l'Etat d'une part (le ministère des Affaires étrangères verse chaque année une subvention de plus de 320 millions d'euros au titre du fonctionnement des établissements soit plus de 40% du budget global de ce dispositif) et par les familles et les pays d'accueil d'autre part (avec des participations respectives de l'ordre de 58% et 2%). Au total, plus de 650 millions d'euros sont destinés à financer et à développer ce réseau unique au monde dans son esprit et son organisation.

      Chaque fois que cela est possible et nécessaire, l'agence apporte son aide à de nombreuses familles françaises expatriées en accordant des aides à la scolarisation. Elle consacre globalement 10% de son budget à ce dispositif d'aide. Par ailleurs, et afin d'aider les plus brillants de ses élèves étrangers à venir poursuivre leurs études dans les universités françaises, l'agence accorde chaque année environ 200 bourses d'excellence.

     L'agence pour l'enseignement français à l'étranger met à la disposition des établissements en gestion directe et des établissements conventionnés des personnels (enseignants et d'encadrement) titulaires de l'éducation nationale dont elle est l'employeur. Ce sont ainsi plus de 6500 agents qui exercent leurs fonctions dans l'un des établissements du réseau.

Les établissements

  • L'homologation

    Le réseau des établissements à programme français à l'étranger est composé de plus de 488 établissements répartis sur l'ensemble de la planète. Ils ont tous en commun d'avoir vu leur enseignement reconnu conforme aux programmes en vigueur en France par l'obtention d'une homologation délivrée par le ministère de l'éducation nationale.

     Pour être homologué, un établissement doit respecter les conditions fixées par un décret (n°93-1084 du 9 septembre 1993) qui impose l'ouverture aux enfants français résidant hors de France, le respect des programmes applicables dans les établissements d'enseignement public français, la préparation aux mêmes examens et diplômes qu'en France et le contrôle du respect de ces critères par l'Inspection générale de l'éducation nationale.

     Cette homologation n'est pas acquise à titre définitif et les établissements doivent régulièrement se soumettre à une procédure de vérification du respect des critères cités. Elle peut donc être accordée, retirée, limitée à une partie ou étendue à l'ensemble des classes de l'établissement.

  • Les établissements en gestion directe

     Les établissements en gestion directe sont des services déconcentrés de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger. Ils perçoivent des subventions versées par l'AEFE qui assure par ailleurs la rémunération des personnels titulaires qui y exercent. Aujourd'hui, 74 établissements sont en gestion directe sur les 494 établissements homologués.

  • Les établissements conventionnés

     Ce sont des établissements homologués gérés par des associations de droit privé français ou étranger qui décident de passer avec l'agence pour l'enseignement français à l'étranger un accord portant sur les conditions d'affectation et de rémunération des enseignants ou personnels d'encadrement titulaires, sur l'attribution de subventions et sur le versement de bourses scolaires pour les élèves français. Aujourd'hui, 156 des 494 établissements homologués sont conventionnés.

  • Les établissements partenaires

     Ce sont des établissements homologués qui ont passé une convention avec l'AEFE (264).