hostgator domain coupon
Fresque murale du préau des maternelles
Pépinière.
Les jeunes naturalistes de l’école conduits par Jérôme Oster se sont lancés dans un projet qui leur tenait à coeur : la réalisation d’un potager ! Première étape samedi dernier : le bouturage.

Interviews Web Radio

Le club Sciences et Environnement Éco-école transforme la salle de sciences en pépinière !

Les jeunes naturalistes de l’école conduits par Jérôme Oster se sont lancés dans un projet qui leur tenait à coeur : la réalisation d’un potager ! Première étape samedi dernier : le bouturage.

Après un rapport de la visite de Ian Humphreys, représentant de la Fondation pour l'éducation à l'environnement (FEE), et de Nasser Assoumani, directeur du mouvement associatif Maeecha [voir « Le Lien » n° 27], les élèves du club Sciences et environnement / éco-école sont toujours aussi motivés. Au programme samedi matin : bouturage de manioc, de citronnelle, de canne à sucre, d'aloès... en préparation de leur potager. Un potager auquel ils pensaient déjà depuis longtemps ; ce dernier devrait prendre place dans un petit coin de l’espace vert qui jouxte la maternelle. À suivre, donc…

Mais les activités ne s’arrêtent pas là. Le travail d’identification en botanique et zoologie se poursuit et de nouvelles fiches sont ainsi en cours d'élaboration. Elles sont basées sur des observations de terrain réalisées notamment lors de l’exploration du Mouandzaza (6ème) ou du Karthala (4ème). Elles compléteront le déjà très riche site « Biodiversité des Comores » qui dispose désormais d’un lien à partir de celui de l’École (rubrique « liens utiles »).

En parallèle de ces travaux pratiques, le club va plancher sur un comité local « Éco-École » en vue de l’engagement de l’école dans le processus mondial porté par la FEE.

Le Père Noël accueilli en superstar par les plus jeunes élèves de l’École

pere noel

Surprise de taille pour les élèves du primaire le matin du vendredi 14 décembre: alors qu’ils s’étaient préparés à fêter Noël en chansons sur scène, ils ont eu la visite du Père Noël en personne !

L’air ambiant était déjà chaud et humide, mais les 236 élèves de la (très) petite section au CM2 avaient bien chauffé l’ambiance ce matin : défilant sur scène classe par classe pour entonner des chants de Noël – parmi lesquels les très classiques « Mon beau sapin » et « Petit Papa Noël » y – ils réjouirent leurs parents venus en nombre et leurs maître et maîtresses très attentifs.

Après leurs très remarquées prestations le mois dernier lors de la 2ème Semaine des Lycées Français du Monde, nos jeunes artistes conquirent immédiatement l’auditoire, ravi, au cours d’une matinée qui, encore une fois, avait des airs de fête de fin d’année…

 Faire des maths autrement en Grande section et au CP : un rallye qui compte

rallye1

Les élèves de grande section et ceux de CP ont participé au « rallye math du ROI » les 3 et 4 décembre derniers. Faire des maths en s’amusant : une occasion à ne pas manquer !

Le ROI, c’est le « réseau Océan indien ». En effet, le rallye mathématique est un projet dit « de zone » qui permet à plusieurs écoles françaises des quatre pays de la zone (Comores, Madagascar, Seychelles et Maurice) de participer à une même action pédagogique en même temps.

Le Conseil pédagogique se penche sur les bulletins trimestriels

bulletin

Les conseils de classes du premier trimestre, qui viennent de se terminer, furent l’occasion de débats autour des moyennes générales et des mentions de bas de bulletin.

Ici comme ailleurs, l’évaluation des élèves a toujours suscité des débats passionnés, même hors de l’école, et continue à le faire.

Le Conseil pédagogique réuni mercredi dernier n’a pas manqué d’en discuter, suite aux échanges en conseils de classes de ce premier trimestre. Notes ou pas notes ? Moyenne générale ou pas ? Évaluation par compétence ? Nombre de décimales pour les moyennes? Maintenir ou non les félicitations, compliments et encouragements ? En fonction de leur expérience professionnelle et de leur pratique pédagogique, chacun des enseignants présents a défendu un point de vue pas forcément toujours partagé mais écouté.

Une étude est lancée pour les travaux à réaliser:

art

La mise en sûreté des personnes dans l’enceinte de l’établissement reste une priorité. Des travaux vont être entrepris dès début 2019 pour renforcer le contrôle des accès, tant en entrées qu’en sorties.

Savoir à tout moment qui rentre et qui sort, éviter que d’éventuels individus mal intentionnés ne puissent pénétrer dans l’école, telles sont parmi les préoccupations du Plan particulier de mise en sûreté (PPMS). Ce plan est obligatoire dans toutes les écoles françaises, aussi bien en tant que document que comme dispositif.


À l’initiative de Moufida Mohamed, notre infirmière scolaire, l’EFHM s’est activement impliquée hier dans une journée forte dédiée à l’information sur le VIH et la prévention du SIDA.

L’ensemble de la communauté scolaire s’est sentie concernée et l’a affiché vendredi 30, à l’instar des membres du personnel qui ont posé sous le préau des maternelles. Il faut dire que Moufida Mohamed avait vu les choses en grand et fait appel à plusieurs partenaires institutionnels représentés par 8 intervenants qu’elle a accueillis jeudi à l’école. Étaient ainsi présents le Dr Soulaima Youssouf, directeur de la lutte contre le SIDA (DNLS), le Dr Nassuri Ahamada, conseiller à l’OMS chargé du dossier VIH/SIDA, Ahmed Moudhra, président de la fédération des clubs anti-SIDA (FCAS), Badati Moudhirirou, responsable de communication à la DNLS, Souef Amine, sage-femme (DNLS), Haithiya Afraitane, psychologue (DNLS) et le Dr Malika Djamadar, pharmacienne à Oco-Pharma.

La météorologie n’a plus de secret pour les élèves de 5ème

Mercredi 28 novembre, les élèves des deux classes de 5ème sont allés visiter la station de l’ANACM à Moroni. Des travaux pratiques sur le terrain.

C’est une sortie habituelle pour les classes de 5ème : dans le cadre des cours de SVT, les élèves se rendent dans les locaux de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACM), situés à Moroni près de l’ancien aéroport.

Encadrés par les deux professeurs de SVT, Moinchami Sultan et Jérôme Oster, les 34 élèves ont découvert la station météo-rologique et étudié des instruments de mesure : hygromètre, baromètre, thermomètre… Ils ont également abordé la modélisation informatique qui permet les prévisions à partir des données fournies par Météo-France-Réunion et Toulouse.

La matinée a été complétée par une initiation à la réalisation d'un bulletin météo pour la télévision. Ouf, pas de cyclone en perspective cette semaine !

Des sciences sur le terrain. Ce type de sortie pédagogique, complémentaire des enseignements en classe, permet aux enseignants d’illustrer les cours et est très apprécié des élèves.

Suivez-nous!

                                                                                                                      icon FB N  icon Google N  icon Twit N  icon you N  icon Inst N

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account